Écrire, c’est parfois une nécessité

L’autre jour, Bénédicte a lancé une discussion sur CoCyclics sur les textes qu’on doit écrire parce qu’ils doivent sortir et puis c’est tout.

La plupart du temps, j’écris pour me divertir, pour voyager, pour relever des défis de style, et donc je ne me sens en aucun cas contrainte par le thème choisi. D’ailleurs, le fait de ne pas me sentir obligée d’écrire encourage ma tendance à la procrastination, mais c’est une autre histoire.

Pour l’appel à texte sur les fées et la mort, je voudrais réinterpréter un épisode de la légende de Mélusine. Cette idée me trotte dans la tête depuis des années : de toute façon je la mettrai en forme un jour, appel à textes ou pas. Pourquoi ? Je n’en sais rien, j’imagine que la légende de Mélusine doit m’évoquer la relation à ma mère, mais sans garantie.

Ce n’est pas la première fois que je ressens l’envie impérieuse d’écrire un texte. J’ignore pourquoi j’éprouve ce sentiment d’urgence avec certaines idées et pas d’autres (et ceux au fond de la salle qui soufflent que c’est parce que certaines idées sont meilleures que d’autres… vous n’aurez pas de chocolat, nah !). Je sais juste qu’un jour, en relisant le premier texte rédigé sous une espèce de contrainte invisible, je me suis rendue compte, que derrière une fiction SF, j’avais retranscrit des sensations qui annonçaient de gros problèmes personnels à venir. (Pour ceux que ça intéresse, il s’agit de la nouvelle « Incident de parcours », publiée sur Oniris)

Je crois que c’est Freud qui dit quelque part qu’une œuvre est la sublimation de ses névroses, qu’on crée en transcendant ses soucis personnels ou ses obsessions… Avis aux étudiants en psychiatrie, il y a quelque chose à creuser, là^^

Publicités
Catégories : Écrire | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Écrire, c’est parfois une nécessité

  1. Tu as un blog !!!!!

  2. Il est tout neuf, je viens juste d’ouvrir les portes. Il manque quelques meubles encore, mais bienvenue !

  3. C’est sûr, on met beaucoup de soi dans ses écrits, qu’on le veuille ou non !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :