Vilains, beaux et pas beaux

Les Méchants de fiction : voilà un sujet de note prémâché par Blacky, ce qui tombe plutôt bien vu que j’ai grillé mes deux neurones encore opérationnels cet après-midi.

Alors en fait, en règle générale, les méchants ne m’intéressent que peu, et le seul sort que je leur souhaite est une déchéance honteuse dans d’atroces souffrances. Donc désolée Blacky, mais je ne vais pas parler ici des vilains que j’aime, puisque je n’en aime ni n’en admire aucun. Je vais plutôt évoquer ceux qui me font peur et contre lesquels je ne saurais pas quoi faire s’ils débarquaient dans ma vie (et surtout de ceux dont j’ai retenu le nom et la mesquinerie puisque j’ai une faculté rare : celle d’oublier ce que je lis ou vois après avoir refermé le livre/DVD/chaîne de télé. J’imagine que cette capacité hors du commun fait de moi une super héroïne, mais cela fera certainement l’objet d’un autre article^^).

J’y ai réfléchi toute cette semaine (quand mes neurones ne m’avaient pas encore lâchée) et j’ai trouvé trois sortes de méchants qui me terrifient. Dans l’ordre d’horribilité, ça donne :

1. Les fous. Je les crains encore plus quand je sais quels évènements de leur vie les ont conduits à devenir tarés, parce que du coup, ils deviennent attachants. Ce qui chez eux me terrorise c’est qu’ils ont leur propre morale, très éloignée de la nôtre (sinon ça n’aurait aucun intérêt), et leur comportement s’avère aussi imprévisible qu’incontrôlable. Et je déteste ce qui n’est pas rationnel.
Quelques exemples : Dexter (dans la série éponyme), le Joker (éternel ennemi de Batman), Alex DeLarge (dans Orange mécanique).

Affiche de la saison 2 de Dexter

2. Ceux qui abusent de leur pouvoir. La plupart du temps, il ne s’agit pas de personnes qui côtoient les plus hautes sphères du pouvoir, mais de chefaillons ayant conquis un poste qui leur confère assez de pouvoir pour terroriser leurs adversaires ou de plus faibles qu’eux. Ces derniers se retrouvent paralysés : que faire contre des gens à qui ils sont sensés obéir, sinon obéir ?
Quelques exemples : Snape (dans Harry Potter), Mademoiselle Mangin (la directrice du pensionnat de Princesse Sarah), le shérif et ses adjoints dans Mississipi Burning, le sergent Hartman (dans Full Metal Jacket).

Mademoiselle Mangin, directrice du pensionnat de Princesse Sarah

3. Les mères (et par extension les familles) castratrices, qui sont souvent les génitrices des fous cités en 1. Elles possèdent un don rare : celui de rendre malheureux enfants et proches, et de faire le vide dans leur entourage. Elles enferment leurs enfants dans trop de haine ou trop d’amour, créant des blessures profondes et des cicatrices irréparables. Leurs enfants ne pourront donc jamais s’épanouir et se réaliser pleinement.
Quelques exemples : Harriet Oleson (dans la Petite Maison dans la prairie), Folcoche de Vipère au poing, la belle-famille d’Evelyn dans le Dieu dans l’Ombre de Megan Lindholm.

Katherine MacGregor dans le rôle d'Harriet Oleson, dans la Petite Maison dans la prairie

Et vous, quels méchants s’invitent dans vos cauchemars ?

(PS : un petit bonus en cliquant sur les images^^)

Publicités
Catégories : Élucubrations | 11 Commentaires

Navigation des articles

11 réflexions sur “Vilains, beaux et pas beaux

  1. Personnellement, je préfère les gentils qui, peu à peu, glissent du mauvais côté pour de bonnes raisons. Je sais que c’est très tordu, mais c’est ceux là que je préfère.

    A part ça, je trouve que tes catégories sont intéressantes. Les méchants de type 2 et 3 sont assez faciles à cerner et à utiliser dans des textes. Dommage que ceux de la catégorie 1 soient aussi difficiles à mettre en œuvre, parce qu’ils sont plus amusants.

    • Les gentils qui glissent peu à peu du mauvais côté je les aime bien aussi^^
      C’est pour cela que je ne les ai pas mis dans mon classement : ils ne me font pas peur. S’ils ont glissé du mauvais côté, ils peuvent encore basculer du bon ;-)

  2. Je me doutais que tu n’allais pas citer de méchants en particulier ^^ Une intuition ! Les catégories que tu cites sont en effet très intéressantes. la belle famille d’Evelyn était un vrai cauchemar ! le dieu dans l’ombre m’avait fait une très grande impression à ce niveau-là aussi.

    • Hé ! J’en ai cité plein !
      Mais j’avoue, je n’ai pas pu m’empêcher de mettre des étiquettes sur les tiroirs où j’ai rangé mes vilains. Cette manie du classement, c'est compulsif, je crois ><

  3. Super sympa cet article :)

    Personnellement, je suis, comme toi, assez terrifié par les fous, mais il est vrai qu’ils ne sont pas facile à mettre en scène. C’est difficile de ne pas tomber dans le cliché hollywoodien.

    • Merci ! (N’hésite pas à lire ceux de Blacky et de Celia sur le même thème^^)

      • Je n’y manquerai pas ! :)
        Je m’y collerai même dès que j’aurai 2min (c’est à dire demain, probablement).

        Merci !

  4. Maëlig

    Les 3 ne seraient-elles pas un cas particulier de 2 ?

    • Tout à fait ! On pourrait même les ranger dans les 1… À cause de toutes les tares qu’elles regroupent, j’ai décidé d’en faire une catégorie à part :-P

  5. Comme toi, j’ai le super pouvoir d’oublier beaucoup (dit syndrome du poisson rouge) et je m’intéresse peu aux méchants (c’est peut-être pour ça que j’en ai peu dans mes romans ^^, en tout cas, pas de grand méchant boss de fin !).

    Mais je te rejoins sur ton choix ! Brr.

    • (c’est peut-être pour ça que j’en ai peu dans mes romans ^^, en tout cas, pas de grand méchant boss de fin !)

      Comme toi, mes méchants ne sont jamais bien méchants…
      Je suis tellement peu attentive aux méchants qu’en réfléchissant à cet article, il ne me venait que des exemples de livres ou de films où les méchants sont la peur, le manque de moyens, les préjugés, bref que des trucs abstraits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :