Blondes, brunes ou rousses ?

Dans mes derniers textes, je me suis montrée très économe dans les descriptions. Systématiquement, il a fallu en rajouter au moment de retravailler mes nouvelles. Décor, personnages, situations, je bloque sur les descriptions physiques. Pourtant, il n’y a pas si longtemps, j’avais plutôt tendance à en faire trop, et à devoir en supprimer par la suite. La tendance s’est inversée récemment.

Décrire les décors me plaît beaucoup, je le vis comme une sorte de voyage. Décrire les situations me pose plus de problèmes : je suis facilement confuse. Enfin, je rechigne à décrire mes personnages, sans doute parce que j’ai lu trop d’histoires dans lesquelles les héroïnes avaient une magnifique chevelure blonde, brillante et bouclée, et que j’ai peur de tomber dans le cliché à mon tour.
Dans Points de vue et personnages, O. S. Card raconte qu’il a écrit un roman où il ne décrivait jamais son héroïne. Son éditrice le lui a reproché. Il lui a alors demandé comment elle se représentait ce personnage, et après un temps de réflexion, elle a répondu qu’elle se l’imaginait comme elle. J’aime bien l’idée que le lecteur se construise ses propres images mentales. Sauf qu’il ne peut pas toujours tout inventer à la place de l’auteur. Dans un de mes derniers textes, mon héros est un extra-terrestre, et j’ai fini par me résoudre à le décrire un minimum, surtout qu’il ne ressemble à rien d’humain ni d’animal !

Une piste peut-être pour expliquer ce manque de description dans mes récentes nouvelles : mes récits sont de plus en plus complexes, tant au niveau de l’intrigue que des thématiques que j’aborde. J’ai donc tendance à me concentrer sur la logique générale, les informations à distiller, l’évolution psychologique des personnages, au détriment des descriptions.
Ceci dit, rien n’est perdu ! Puisque je suis désormais consciente de cette faiblesse descriptive passagère – en grande partie grâce à mes fantastiques bêta-lecteurs^^ -, je vais tenter d’y remédier, en espérant trouver un équilibre entre le trop et le trop peu.

Et vous, en tant que lecteur ou auteur, que pensez-vous des magnifiques chevelures blondes, brillantes et bouclées ?

Publicités
Catégories : Écrire | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “Blondes, brunes ou rousses ?

  1. Scribo Loutre

    En tant qu’auteur, et en tant que lectrice, j’aime bien les descriptions par palier. On commence par avoir l’impression générale du personnage et, ensuite, viennent les détails les plus marquants, voire des détails plus secondaires si le contexte s’y prête.

    En ce qui concerne le genre des personnages, je suis attentive à la cohérence. Un joli blond et de longs cheveux brillants, ça ne va que pour une princesse. Une guerrière de fantasy ou une mercenaire de SF se doit d’avoir une coupe qui nécessite moins d’entretien.

    J’espère avoir apporté ma contribution au sujet.

    • La cohérence est très importante, en effet. Les héroïnes ne doivent quand même pas toujours être belles !
      Merci pour tes tuyaux ;-) Je crois que j’aurais tendance à faire le contraire : d’abord les détails les plus marquants, puis l’aspect général. Je vais essayer ta technique^^

  2. Il y avait un exercice que j’avais trouvé très intéressant dans la mare olympique, où il fallait faire la description d’un personnage sans utiliser les cheveux, les yeux, la bouche, les verbes être, paraître etc. Depuis je tente de m’en inspirer pour les descriptions, ça oblige à développer d’autres aspects qui sont peut-être plus révélateurs de la personnalité du personnage (beaucoup de gens ont les yeux bleus, mais tous n’ont pas un casque trop grand qui leur tombe dessus, beaucoup sont blonds mais tous n’utilisent pas un boyau de dragon pour se faire une queue de cheval etc…)

    • Dans un atelier d’écriture, on avait pratiqué un exercice très intéressant : on devait partir d’un objet et décrire un personnage qu’on puisse identifier à cet objet (par exemple une fenêtre correspondait à un homme baraqué, ouvert aux autres). Je ne l’ai pas réutilisé depuis, mais j’avais été surprise par les résultats qu’on avait obtenus : les descriptions étaient très frappantes.

  3. Ce que j’en dis, c’est que j’ai horreur des hommes aux cheveux longs, sauf si ce sont des guerriers celtes ou des aristocrates chinois. Le coup du noble de fantasy qui a une longue natte, ça me gonfle. Donc j’oublie quand je lis ^^;
    Pour l’écriture je n’ai jamais analysé ce que je fais en fait ^^

    • Ah tiens, moi j’aime bien les hommes à nattes, je les trouve en général très classe. Une coquetterie de lectrice, sans doute^^

  4. En tant que lectrice, je vais lire la description puis, si je me retrouve devant ma énième blonde aux yeux bleus, je risque d’oublier la description et de m’en faire la mienne. Je suis un peu comme toi, je crois, les clichés, commence à en avoir assez.
    Par contre, quand je suis du point de vue de l’écriture, c’est terrible. Les descriptions, je dois repasser par après pour les ajouter et donner les infos nécessaires. Le roman que j’écris en ce moment, c’est en première personne, ça n’a donc aucun sens que mes narratrices se décrivent les unes les autres. Cependant, sur les cinq, j’en ai une qui est d’origine latine et une qui est noire, et à cause de détails plus loin dans l’histoire, c’est important. Du coup va falloir que je trouve le moyen de le glisser dans le premier chapitre… déjà que j’ai de la difficulté à écrire des descriptions, je n’ai aucune idée comment je vais bien pouvoir faire!

    • Moi aussi je dois toujours rajouter des descriptions après coup >_<
      Courage pour ton problème de description ! Je te conseillerais bien de placer tes héroïnes devant une glace mais c'est aussi un cliché qui m'énerve quand je le vois dans un roman, alors j'ose rien dire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :