Il pleut des grenouilles dans les librairies

À patauger dans la Mare CoCyclics pour travailler ses textes, fatalement on croise des auteurs, tant sur le forum que dans la vraie vie. Par curiosité, on s’intéresse à leurs textes, qu’on aborde avec un esprit d’autant plus critique que ces sont des gens qu’on apprécie et qu’on a peur de ne pas se montrer objectif.

Mais voilà, il se trouve que les auteurs de la Mare ont du talent, et que même en redoublant de vigilance, je n’ai pu m’empêcher de basculer dans l’univers de trois d’entre eux. Il s’agit de Bénédicte Taffin, Silène et Paul Beorn, et voici une présentation de leurs romans dans l’ordre où je les ai lus :

Lorsqu’une civilisation médiévale-fantastique accueille les représentants d’un monde ultramoderne, un véritable choc des cultures se produit, qui n’épargne ni princesses, ni guerriers, ni colons intergalactiques, ni intelligences artificielles. Les Onyxiens qui atterrissent sur Opale espèrent trouver un monde meilleur sur lequel s’épanouir. Ils ne se doutent pas à quel point leur arrivée sur cette planète archaïque risque de bousculer leurs certitudes aussi bien que celles de leurs hôtes.

L’univers de ce roman est riche, fouillé, imagé, avec notamment un bestiaire inédit. L’histoire est perçue à travers une vingtaine de points de vue différents, ce qui permet de suivre une galerie de personnages bien campés et de s’immerger totalement dans le récit. Pour ma part, une fois commencé, je n’ai pas pu décrocher de la lecture de ce roman, happée par le style trépidant de l’auteur.

  • La pucelle de Diable-Vert, tome I, La Perle et l’enfant de Paul Beorn, chez Mnémos :

Et si Jehanne de Basses-Terres, nouvelle lieutenante du roi, n’avait pas trouvé cette perle qui lui parle au creux de l’oreille ? Et si elle n’avait pas recueilli ce baba vagissant sur le bord de la route qui conduit à Diable-Vert, la ville ensorcelée qui attire des manants des quatre coins du royaume ? Sans doute qu’elle aurait eu moins d’ennuis. Mais sans doute aussi que sa vie n’aurait pas eu la même intensité.

Un roman fascinant et tendre, centré sur un personnage féminin comme je n’en avais pas croisé dans mes lectures depuis longtemps. Jehanne est à la fois loyale, révoltée, espiègle, émouvante… Ses aventures sont servies par un style fluide au vocabulaire riche et volontairement vieilli, un style très particulier qui m’a malheureusement tenue un peu à distance de l’histoire. En dépit de ce léger bémol, très personnel, j’ai hâte de replonger dans l’univers très original développé par l’auteur, et j’attends la sortie du tome II avec impatience (prévu pour le 21 octobre).

  • La Saveur des figues de Silène, chez les éditions du Jasmin.

Moana habite en Polynésie. Depuis la terrible catastrophe, le monde a bien changé, mais heureusement, son arrière-grand-mère Mémine vit encore pour lui raconter des histoires d’avant. Avant, le froid ne recouvrait pas la Terre, avant, on ne devait pas se marier à 12 ans pour repeupler la planète. Ce sont sans doute ces histoires qui donnent la force à Moana de prendre en main son destin et de refuser le sort que lui réserve le gouvernement.

Alors déjà, j’adore le titre de ce livre. Ensuite, le style est vivant et naturel : c’est Moana qui raconte, avec une voix pleine d’enthousiasme, de curiosité et d’espoir. Les relations tissées entre les personnages, et en particulier entre la jeune fille et son arrière-grand-mère, sonnent très vrai, et les thèmes du roman m’ont touchée (la transmission, l’amour et l’amitié, la révolte face à l’injustice). J’aurais cependant aimé en savoir plus sur le monde dans lequel Moana et ses amis évoluent. Il n’en reste pas moins que ce roman jeunesse m’a plu et que j’espère le partager plus tard avec mes enfants.

Et vous, vous les avez lus ?

Publicités
Catégories : Lire | 10 Commentaires

Navigation des articles

10 réflexions sur “Il pleut des grenouilles dans les librairies

  1. Garulfo

    Un sur trois ! Mais j’ai les deux autres dans ma PAL et je ne vais pas tarder à les découvrir !

  2. Nessae

    Je me suis pris « La Perle et l’Enfant », que j’ai dévoré (pas littéralement, mais presque).
    Le style ne m’a pas gênée – clairement, j’ai lu pire dans des romans qui pensaient renforcer l’aspect médiéval de leur monde alors qu’ils n’arrivaient qu’à déconnecter le lecteur. Par contre, j’ai eu beaucoup de mal avec le personnage du baron Lupino, qui détonait dans cet univers aux références surtout médiévales.
    Et comme toi, Macalys, j’ai beaucoup aimé le personnage très touchant de Jehanne! ;-)

    Pour les deux autres, tu attises ma curiosité!

    • Pour le style, je suis consciente qu’il s’agit d’une gêne personnelle. D’ailleurs, il est très bien maîtrisé et agréablement fluide fluide par rapport à d’autre essais du même genre que j’ai pu lire (je frissonne encore en pensant à Dragonne de Quesne, brrr…).
      Le baron Lupino m’a laissée perplexe, mais comme ce n’est qu’un épisode, je suis passée à la suite sans trop me poser de questions.

  3. Macada

    J’ai lu « La saveur des figues » et c’est mon coup de coeur jeunesse de l’année.
    Mais j’espère bien que « Les yeux d’opale » va venir lui tenir compagnie très bientôt.
    J’irais voir samedi si lui et « La pucelle » ont enfin débarqué sur mon île. ;-)

  4. J’ai lu la Saveur des figues ! Ca dépote, ça fait pleurer, c’est génial !!!!!!
    Les yeux d’Opale je le lirai pendant mes vacances.
    Et les livres de Paul, je crois que je vais carrément les demander à Noël ^^

  5. J’étais persuadée t’avoir laissé un mot et non… si jeune et déjà alzheimerisée que je suis… Enfin, jeune… * toussote * Bref, tout ça pour te dire un grand merci d’avoir parlé d’Opale. :) Et je suis ravie qu’il t’ait plu. Je t’ai déjà dit que tu avais bon gout ? ^^ D’énormes bisous et à très bientôt, j’espère.

  6. @ Celia : Voilà un programme de lecture fort sain^^

    @ Bénédicte : Mais de rien, je n’ai fait que dire ce que je pense ;-)
    J’espère aussi te voir tout bientôt, bises !

  7. Lu La saveur des figues, tout en émotions.
    Commandé La pucelle et les yeux d’Opale qui devraient arriver demain ou lundi… Impatiente je suis ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :