NaNoWriMo 2010

Dans une douzaine d’heures débutera le National Novel Writing Month, ou NaNoWriMo pour les fans qui sont de plus en plus nombreux chaque année. Quoi qu’est-ce ? Il s’agit de rédiger un roman de 50 000 mots (soit environ 150 pages) pendant le mois de novembre. Autant le dire tout de suite, il s’agit d’un véritable défi littéraire pour lequel il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.

C’est la deuxième fois que j’entends parler de ce challenge fou, mais l’année dernière, je n’avais pas de texte long en préparation. Pour 2010, je me suis inscrite sous le pseudo macalysdelamare afin de continuer ma novella Mary’s Blues. Le puristes m’objecteront qu’il faut écrire un récit en entier pour prétendre concourir. D’ailleurs, il paraît que les gens comme moi qui poursuivent un récit entamé forment la caste des nanorebelles (avec ceux qui écrivent un mémoire, des nouvelles, un script ou tout autre oeuvre qui ne soit pas de fiction et d’un bloc).  De toute manière, je nourris peu d’espoir d’atteindre les 50 000 mots avec mon rythme d’escargot habituel. Il faut privilégier la quantité à la qualité, se contenter du shity first draft (premier jet foireux), et c’est quelque chose que je ne sais pas encore faire. À titre d’exemple, cet été, en deux mois, j’ai écrit 10 000 mots pour ma novella…

Pourquoi participer, alors ?
Tout d’abord, j’ai envie de suivre au plus près l’évolution de mes camarades d’écriture (Blacky, Gaby, Kira, Malka, Pandora et plein d’autres buddies). Ensuite, j’espère que l’atmosphère d’émulation et de production frénétique me bousculera un peu et m’encouragera à avancer dans ma novella !

Et vous, pourquoi participez-vous (ou pas) au NaNo ?

Publicités
Catégories : Écrire | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “NaNoWriMo 2010

  1. Oh yeah ! Et j’ai bien hâte de commencer (bizarre, cette motivation ne m’était plus apparue depuis 2008, quand je rédigeais le premier jet des Outrepasseurs).
    Oui, bien sûr, il y a une contrainte de quantité. Néanmoins, je pense qu’il y a moyen d’obtenir un premier jet potable ^^
    L’important, c’est de s’amuser et de profiter de l’émulation NaNo, comme tu dis ;-) Bon courage à toi (je suivrai ta barre de progression avec intérêt !)

  2. Je ne sais toujours pas si j’aurai le temps de participer. Ca me paraît compliqué quand même, malgré le travail préparatoire (faut dire que la semaine a été particulièrement reposante ^^)
    Bon courage à toi !

  3. Hâte moi aussi, et j’espère que cette année le fait d’avoir un syno m’aidera à me relancer
    Je vais tout faire pour me rapprocher des 50 000, mais ce n’est pas mon objectif principal. Mon but est d’abord d’écrire le fameux Shity first draft pour avoir enfin de la matière à travailler ^^

  4. Je suis très motivée, même si je ne suis pas du tout sûre d’écrire les 50 000 mots. Je vais tout faire pour avancer le plus possible et j’ai bien préparé (pour ne pas sécher en route). J’avance aussi à l’allure de l’escargot, mais en s’encourageant entres amis d’écriture, on va y arriver !!!
    Bon courage !

  5. Je participe au NaNo parce que des gens que je connais le font, et que j’adore, au moment d’écrire, sentir que je ne suis pas la seule à peiner devant ma page word.

    Une forme raffinée de masochisme et d’amitié, quoi. ;)

  6. Je ne participe pas au NaNoWriMo: je me mets déjà un seuil à atteindre chaque semaine, ce qui me suffit pour me motiver, et je ne veux pas une pression supplémentaire, une autre occasion de me dire: « Encore un pari pris que j’ai loupé, encore un challenge inachevé (les Grenouilles comprendront), encore un espoir déçu… »

    Mais je te soutiens à 100%, Macalys, et vous aussi, les Grenouilles NaNoWriMotées! *\^^/*

  7. Bon courage Macalys !
    Pour ma part je ne m’y risquerai pas, parce que je pense tout simplement que ce n’est pas à ma portée. Un jour peut-être…^^

  8. Bilan après une semaine de NaNo :
    Je vois vos avancées, et ça me fait chaud au coeur de constater que le NaNo s’avère très fructueux pour la plupart d’entre vous^^
    De mon côté, je n’ai pas trop la tête à écrire, et de voir l’envolée des stats des autres… j’avoue que j’ai du mal à comprendre comment certains font pour écrire autant aussi vite. Je ne joue pas dans la même catégorie, définitivement.

    Go go go pour la suite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :