L’accrobranche appliquée à l’écriture

Il y a deux semaines, je suis allée faire de l’accrobranche. Quoi donc ? se demandent tous ceux qui ne sont pas familier de la chose. Il s’agit d’une série d’épreuves sportives suspendues dans les airs à des hauteurs variables (entre deux et quinze mètres). En général, il faut passer d’une plate-forme à l’autre à l’aide de ponts de singe, de tyroliennes ou de tunnels formés par des tonneaux. C’est assez physique, et cela demande à la fois de la concentration et de l’équilibre. Souvent, il n’est pas possible de descendre des plates-formes avant la fin du parcours : il faut effectuer tous les ateliers ou aucun.

Bon eh bien ma vie depuis février 2011 ressemble à un parcours d’accrobranche. Je suis coincée sur ce maudit enchaînement d’obstacles qui requiert tout mon équilibre et ma concentration, et plus j’avance, et plus les épreuves sont difficiles. Si je vois peu à peu la fin du calvaire, elle est encore loin. D’où mon absence de ce blog cette dernière année, et du net ces derniers mois.

Pourtant, entre deux ponts de singe (je déteste les ponts de singe, surtout quand quelqu’un derrière vous fait l’andouille et saute dessus alors qu’on n’est pas encore arrivé au bout), j’ai écrit, et été publiée.

Aujourd’hui, avec une connexion internet inespérée, je vais mettre les pages de mon blog à jour, et préprogrammer quelques articles pour vous faire part progressivement de mes dernières actualités.

Publicités
Catégories : Élucubrations | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “L’accrobranche appliquée à l’écriture

  1. Thomas John

    C’est super cette connexion !
    Bon alors, cette fois les courbatures sont parties :) ?

  2. Ca me fait plaisir de recevoir de nouveau des notifications d’articles pour Macalystique.
    Ayant fait un peu d’accrobranche, ton article me parle beaucoup et je trouve la comparaison tout à fait imagée. Je suivrai les prochains articles. :)
    Bisouilles !

  3. Thomas > Les courbatures ont fini par partir, oui ! (pour filer la métaphore, espérons que les courbatures de ma vie s’atténuent bientôt aussi :-P)

    Roanne > Merci, bises à toi aussi ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :