Street Art : la ville est vivante (1)

Les graffitis existent depuis que les hommes savent dessiner et écrire. Ils témoignent de la vie : un individu, un groupe laisse une trace de son passage sur un mur (ou autre. Par exemple, au restaurant La Pérouse à Paris, les courtisanes marquaient leur nom sur les miroirs avec les diamants offerts par leurs amants. Il s’agissait de vérifier si les pierres étaient des vraies ou non).

J’aime me promener à Paris, la tête levée vers les bâtiments. Comme beaucoup de grandes villes, elle est aussi bien modelée par les pouvoirs publics et les architectes que par ses habitants. Voilà une petite moisson des manifestations de Street Art que j’ai recueillie ces derniers mois (vu le nombre de photos que j’ai, je rédigerai sans doute d’autres billets sur ce thème).

Il y a d’abord (je les adore !) les Space Invaders. Personnages pixellisés repris d’un des premiers jeux vidéo, ils conquièrent la capitale en mosaïque grâce à l’artiste Invader.

Rue de Buci

Rue de Cambronne

Désolée-je-n’ai-pas-noté-la-rue, et c’est bien dommage car le space invader est bien entouré…

Une autre de mes catégories de prédilection, les pochoirs, souvent avec des messages engagés.

Rue Mazarine, un cupidon moderne qui oeuvre avec une mitraillette ^^

Rue de la Roquette, si Cupidon ne vous a pas encore touché.

Rue des Écoles, un des messages aliéno-cryptiques du Hors Humain.

Rue Callot ou quand le Street Art voit plus loin que la réalité !

Et vous, vous aimez voir votre ville s’animer sous les peintures ou les mosaïques ?

Publicités
Catégories : Arts | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “Street Art : la ville est vivante (1)

  1. Ah, les fameux Space Invaders! C’est toujours sympa de les croiser au détour d’une rue, comme un clin d’œil de la ville! ^__^
    J’aime aussi beaucoup les pochoirs. Comme tu l’as si bien signalé, ils portent souvent des messages sur la société.
    Après, certains graffitis sont de vraies créations qui embellissent la ville. Un de mes premiers coups de cœur allait aux œuvres de Miss Tic (http://www.fatcap.org/artiste/miss-tic.html). Un exemple: http://www.fatcap.org/uploads/sht/11470/opct_821593b828c55e7e66feeb824b47b825d30b7bb1.jpg

    Merci de partager avec nous tes découvertes! :-D

    • J’adore ! Je les ai tous regardés ! Merci pour ce lien ^o^
      Un de mes prochains articles sur le thème sera consacré aux affiches graffiti.

  2. Pingback: Street Art : La ville est vivante (2) « Macalystique

  3. Pingback: Top Ten Tuesday (3) : objets livres « Macalystique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :