Top Ten Tuesday (7) : Mes 10 confessions de lectrice

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

J’ai déjà écrit quelques billets sur mon rapport à la lecture : ici, , et . Voici maintenant un condensé de mes petits secrets de lectrice.

 1. J’ai huit grandes étagères remplies de livres à la maison.

2. Je range mes livres par ordre alphabétique et par genre, c’est le seul truc qui est rangé chez moi.

3. Je dépense plus d’argent en livres qu’en vêtements.

4. J’ai huit Pile à Lire : une de SF, une de Fantasy, une de Fantastique, une blanche et noire (littérature générale et polar), une de livre d’arts ou d’histoire, une de mangas et bd et une dans ma liseuse.

5. Depuis que j’ai une liseuse, je suis devenue complètement adepte des livres numériques.

6. Ma position préférée pour lire est allongée sur le ventre, appuyée sur les coudes.

7. Je lis vite : environ 100 pages à l’heure (en format poche).

8. Je fais une collection de marque-pages.

9. Je corne mes livres aux passages que je préfère pour recopier les citations dans un carnet.

10. Je ne lis jamais aux toilettes, je trouve ça dégoûtant (et je menace les amis à qui je prête mes livres de mille malédictions s’ils les lisent aux toilettes).

Et vous, quelles sont vos manies de lecteur ?

Publicités
Catégories : Lire | Étiquettes : , | 8 Commentaires

Jesus_2.0 de Julien Boyer

Dans le cadre du site adopteunauteur.fr, dont j’ai parlé ici, je viens de terminer Jesus_2.0, un roman de Julien Boyer. Comme promis en échange de cette lecture, voici ma chronique :

Titre : Jesus_2.0

Auteur : Julien Boyer

Nombre de pages : 320

Prix : il existe deux versions auto-éditées, une gratuite et une payante.

Quatrième de couverture :
Comment Jésus s’y prendrait-il, dans un Monde globalisé, s’il revenait sauver l’humanité comme en 40 (après lui-même) ?

À lire si vous aimez :
* L’altermondialisme
* Les révolutions
* L’apocalypse

À éviter si vous cherchez :
* Des personnages et des relations fouillés
* Un récit qui met les héros en danger
* Une histoire sans prise de tête

Mon avis :
Le style est clair et fluide et le récit bien documenté, si bien qu’on se plonge sans difficulté dans le plan cyber-altermondialiste de Jesus-Midsch (Jésus occupant à mi-temps le corps d’une SDF allemande surnommée Midsch) et de ses disciples. Le roman se découpe en trois parties : la nouvelle incarnation de Jésus, la mise au point d’un plan de sauvetage de la planète et des hommes, et la radicalisation du mouvement. Le rythme est enlevé ce qui donne envie de tourner les pages jusqu’à la fin.

Quelques regrets : j’ai trouvé que les personnages manquaient de profondeur et je ne me suis attachée à aucun d’entre eux en particulier. Je pense que leurs relations aussi méritaient d’être creusées. Dommage aussi que le Paradis et ses personnages ne soient pas plus développés.
Sinon, le roman est bavard, ce que trahissent les dialogues très nombreux où l’auteur est parfois obligé de préciser qui parle entre crochets. Enfin, j’ai été moyennement convaincue par la fin, que j’ai trouvée un peu facile pour les protagonistes (qui par ailleurs ne rencontrent pas de gros obstacles au cours de leurs aventures).

Le petit plus : les notes de fin d’ouvrages, très instructives (Testez Framapad, c’est cool !)

En bref, un livre sympathique et engagé, qui fait réfléchir à tout un tas de dysfonctionnements de notre mode de vie contemporain avec clarté et fluidité.

Catégories : Lire, Rencontres | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

La saison des Pépins (2)

Comme tous les ans, le Prix Pépin donne l’opportunité d’écrire des micronouvelles (pas plus de 300 signes espaces et titres compris) en lien avec la SF. Les lauréats du concours, une quarantaine, dont un podium, un prix spécial et un prix du public, sont publiés dans la revue Géante Rouge de l’année. La deadline est fixée au 31 mars, c’est à dire à hier.

J’avais participé en 2010, et j’ai retrouvé mes quatre petits pépins (non qualifiés). Alors juste pour le plaisir, la nostalgie et le plaisir de la nostalgie :

Métissage

L’Amour, enfin…

La symbiose des esprits : avec elle, la télépathie fonctionnait à merveille. La fusion des corps : il adorait lui offrir des plaisirs inédits, caresser sa peau lisse et tiède avec ses tentacules.

Hélas ! Jamais sa famille n’accepterait qu’un Worglub s’unisse à une humaine.

Vilain petit canard

– Vous avez créé une abomination ! Je vais vous trainer en justice ! Vous avez ruiné notre vie !

L’obstétricien lève les yeux au ciel. L’eugénisme, quelle plaie ! Il passe son temps à payer des dommages et intérêts faramineux. Pourtant, un bébé aux yeux bruns, c’est mignon aussi…

Deuil impossible

Le vide s’embrase tandis que l’étoile explose, déployant un voile de feu autour d’elle. À la vivacité de l’éclat succède une nuit piquée de lueurs douces, qui engloutit à jamais le système planétaire moribond.

Or, aucun poète ne vit plus pour chanter la fin somptueuse de l’astre.

Au salon de beauté

— Siii ! Son épilateur laser a glissé et tracé un sillon sur sa tête !

— Nooon ! Et Betty, tu sais que sa peau a viré au vert après un soin aux algues transgéniques ? Elle ne quitte plus son holomasque !

— … Dis, la lumière baisse, non ? Ces gaz esthétiques me donnent le vertige…

Je ne vous demande pas si vous avez pépiné, il paraît qu’on n’a pas le droit de le dire cette année…

Catégories : Écrire, Élucubrations | Étiquettes : , , | Un commentaire

Camp NaNo d’avril 2013

Tous les ans a lieu en novembre ce qu’on appelle le NaNoWriMo ou National Novel Writing Month. Lors de cet évènements international, les inscrits sur le site doivent tenter d’écrire 50 000 mots en un mois, ce qui correspond à peu près à la taille d’un roman moyen. D’autres font un NaNo rebelle et mettent dans leur compte de mots tout ce qu’ils écrivent : nouvelles, articles, mémoire… Il est d’ailleurs accepté officiellement pour la première fois en avril 2013 et vous autorise à gagner une récompense au même titre que le NaNo classique. L’année dernière, j’ai fait un NaNo où je comptais mes corrections.

Depuis quelques années, deux autres mois dans l’année sont choisis pour l’organisation de Camp NaNo.  En avril 2013, on peut se fixer ses propres objectifs (pour moi ce sera 30 000 mots et l’espoir de finir mon roman Artis). On peut aussi rentrer dans une cabine où on s’encourage avec d’autres challengers (même si pour cela, il faut faire moult essais avec ses amis -_- <– expérience vécue). Bref, je suis sur les startings blocks, ça commence demain !

Camp NaNo Avril 2013

Et vous, Camp NaNo en avril ou pas ?

Catégories : Écrire, Rencontres | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

adopteunauteur.fr

Un site au concept original s’est créé il y a peu : adopteunauteur.fr. Je trouve l’initiative intéressante, donc je voulais la partager avec vous.

Logo du site

Logo du site

Le principe est simple : des auteurs proposent d’envoyer certains de leurs ouvrages gratuitement à des lecteurs qui en échange, doivent les chroniquer sur leur blog ou sur une librairie en ligne (type Amazon). Les œuvres fournies le sont en format numérique.

Cela permet d’une part de découvrir de jeunes auteurs, d’autre part de faire la publicité de livres auto-édités ou publiés par de petites maisons d’édition.

Aujourd’hui, j’ai adopté mon premier auteur, et vous entendrez donc bientôt parler de Julien Boyer et de son roman Jésus_2.0 qui m’a semblé très alléchant. J’aime bien les ouvrages qui parlent de religion, surtout de manière décalée (un de mes livres préférés est Video Jesus d’Andreas Eschbach : Au Moyen-Orient, un enregistrement vidéo est retrouvé dans ce qui pourrait bien être la tombe de Jésus. Or le modèle de caméra utilisé n’est sensé sortir que dans le futur… Un thriller génial !)

Et vous, ça vous tente d’adopter un auteur ?

Catégories : Lire, Rencontres | Étiquettes : , , | Un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.